L'ISLAM L'ISLAMISME Suite 2

 

L'ISLAM  L'ISLAMISME


Suite 2


Matthieu 12 : 14

Les Pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr.

15 Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu.

15 Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades,

16 et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître,

17 afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète :

18 Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien aimé

en qui mon âme a pris plaisir.

Je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations.

19 Il ne contestera point, il ne criera point...

 

Exode 1 : 21 Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu,

Dieu fit prospérer leurs maisons.

.

Le croyant est donc « Soumis à Dieu »,

« Musulman » (muslimûn), « Islamiste »

 

Et certains peuvent affirmer, sans sourciller,

 

qu’Abraham, en acceptant de sacrifier son fils sur injonction de Dieu,

est un Croyant exemplaire :

le père des croyants comme l’appellent les Ecritures.

Un bon Musulman.

 

Et que Jésus, lorsqu’à Getsemani, à la veille de sa crucifixion, dit :

« Mon Père s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive,

que ta volonté soit faite »,

il se comporte en Homme « soumis à Dieu »,

en bon musulman !

 

... Puisque la religion de l’Islam est la « soumission à Dieu ».

 book_blue2.gif

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site