JESUS, FILS et DIEU

 

JESUS, Fils de Dieu, Dieu

Sourate 5 :

76. Infidèle est celui qui dit : Dieu, c'est le Messie, fils de Marie.

Le Messie n'a-t-il pas dit lui-même :

0 enfants d'Israël, adorez Dieu qui est mon Seigneur et le vôtre ?

Quiconque associe à Dieu d'autres dieux,

Dieu lui interdira l'entrée du jardin, et sa demeure sera le feu.

Les pervers n'auront plus de secours à attendre.

77. Infidèle est celui qui dit : Dieu est un troisième de la Trinité.

Il n'y a point de Dieu si ce n'est le Dieu unique.

S'ils ne désavouent ce qu'ils avancent, un châtiment douloureux atteindra les infidèles.

 

Sourate 9 : 30. Les juifs disent :

Ozaïr est le fils de Dieu.

Les chrétiens disent :

Le Messie est le fils de Dieu.

Telles sont les paroles de leurs bouches ;

elles ressemblent à celles des infidèles d'autrefois.

Que Dieu leur fasse la guerre ! Qu'ils marchent à rebours !

31. Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines plutôt que Dieu pour leurs seigneurs,

et le Messie fils de Marie ;

et cependant il ne leur a été ordonné que d'adorer un seul

Dieu, hormis lequel il n'y a point d'autre Dieu.

Loin de sa gloire les divinités qu'ils lui associent !

32. Ils veulent éteindre la lumière de Dieu avec leurs bouches ;

mais Dieu ne veut pas rendre sa lumière plus parfaite,

dussent les infidèles en concevoir du dépit.

33. C'est lui qui a envoyé son Apôtre avec la direction et la vraie religion,

pour l'élever au-dessus de toutes les autres, dussent les infidèles en concevoir du dépit.

Hébreux 1

1. Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières,

parlé à nos pères par les prophètes,

2. Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils,

qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, (cf v.10)

3. et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne,

(Jean 14 : 9 à 11)

et soutenant toutes choses par sa parole puissante,

a fait la purification des péchés

et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts,

(cf v. 13)

4. devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un nom plus excellent que le leur. (Ephésiens 1 : 19 à 23)

5. Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit :

Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui ?

(Psaumes 2 : 7)

Et encore :

Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils ?

(2 Samuel 7 : 14)

6. Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né,

(Colossiens 1 : 12 à 20)

il dit :

Que tous les anges de Dieu l'adorent !

(Psaumes 97 : 7)

7. De plus, il dit des anges :

Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu.

 8. Mais il a dit au Fils :

Ton trône, ô Dieu est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité ;

9. Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité ;

C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint

D'une huile de joie au-dessus de tes égaux.

(Psaumes 45 : 7,8) ; (Esaïe 9 : 5)

 10. Et encore :

Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre,

Et les cieux sont l'ouvrage de tes mains ; 11. Ils périront, mais tu subsistes ;

Ils vieilliront tous comme un vêtement,

12. Tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés ;

Mais toi, tu restes le même, Et tes années ne finiront point.

13. Et auquel des anges a-t-il jamais dit :

Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?

14. Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu,

envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?

Hébreux 2

1. C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher

aux choses que nous avons entendues,

de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles.

2. Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet,

et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution,

3. comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut,

qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,

4. Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles,

et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté.(...)

14. Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair,

il y a également participé lui-même,

afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable,

15. et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort,

étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

16. Car assurément ce n'est pas à des anges qu'il vient en aide,

mais c'est à la postérité d'Abraham.

17. En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères,

afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu,

pour faire l'expiation des péchés du peuple ;

18. car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.

 Hébreux 3

1. C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste,

considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons,

2. Jésus, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison.

3. Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse

que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même.

4. Chaque maison est construite par quelqu'un,

mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.

5. Pour Moïse,

il a été fidèle dans toute la maison de Dieu, comme serviteur,

pour rendre témoignage de ce qui devait être annoncé ;

6. mais Christ l'est comme Fils sur sa maison ;

et sa maison, c'est nous,

pourvu que nous retenions jusqu'à la fin la ferme confiance

et l'espérance dont nous nous glorifions.

 Hébreux 5

1. En effet, tout souverain sacrificateur pris du milieu des hommes

est établi pour les hommes dans le service de Dieu,

afin de présenter des offrandes et des sacrifice pour les péchés.

4. Nul ne s'attribue cette dignité, s'il n'est appelé de Dieu, comme le fut Aaron.

5. Et Christ ne s'est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur,

mais il la tient de celui qui lui a dit :

Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui !

( Ps 2 : 7)

6. Comme il dit encore ailleurs :

Tu es sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek.

7. C'est lui qui, dans les jours de sa chair,

ayant présenté avec de grands cris et avec larmes

des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort,

et ayant été exaucé à cause de sa piété, 8. a appris, bien qu'il fût Fils,

l'obéissance par les choses qu'il a souffertes,

9. et qui, après avoir été élevé à la perfection,

est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel,

10. Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek. (Ps 110 : 4)

Matthieu 8 :

28 Lorsqu’il fut sur l’autre bord, dans le pays des Gadaréniens,

deux démoniaques, sortant des sépulcres, vinrent au-devant de lui.

Ils étaient si furieux que personne n’osait passer par là.

29 Et voici, ils s’écrièrent :

Qu’y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu ?

Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ?

30 Il y avait loin d’eux un grand troupeau de pourceaux qui paissaient.

31 Les démons priaient Jésus, disant :

Si tu nous chasses, envoie-nous dans ce troupeau de pourceaux.

32 Il leur dit : Allez !

Ils sortirent, et entrèrent dans les pourceaux.

Et voici, tout le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer,

et ils périrent dans les eaux.

 Matthieu 26 :

63 Jésus garda le silence.

Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit :

Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu

 64 Jésus lui répondit : Tu l’as dit.

De plus, je vous le déclare,

vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.

 

Marc 1

Commencement de l’Évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu.

2 Selon ce qui est écrit dans Esaïe, le prophète :

Voici, j’envoie devant toi mon messager, qui préparera ton chemin ;

3 c’est la voix de celui qui crie dans le désert :

Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers.

 1 Jean 5 :

10 Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même ;

celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur,

puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.

11 Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle,

et que cette vie est dans son Fils.

12 Celui qui a le Fils a la vie ;

celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

"CONFIRMER"... !

book_blue2.gif

 

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site